Tag

Langage

Browsing

ikea-flatpack-furniture-1Vous connaissez le canapé Söft ? La commode Utrad ? L’étagère Hång ? L’armoire Muskydd ? Le mixeur Skymfor ? La poële Kukväde ? Le placard Klöstig ? Le circuit Rundering ? La table Oljulstad ? Les rideaux Lykofåtsly ? Le bureau Håkmanedfol ? La chaise Sjärganskig ?

Eh bien contrairement aux apparences, ces noms ne font pas partie du véritable catalogue Ikea ! Ils ont été fabriqués automatiquement par un algorithme qui s’inspire de vrais mots suédois pour en créer de nouveaux, qui « sonnent suédois » mais n’existent pas dans cette langue.

Pour la première fois, j’ai décidé de vous proposer une vidéo non pas sur un sujet scientifique bien établi, mais sur un petit projet de recherche personnel que j’ai entrepris : comment créer des mots nouveaux qui sonnent bien ?

[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=YsR7r2378j0]

Pour ceux qui voudraient en savoir plus sur la méthode utilisée, voici quelques explications supplémentaires.

1280px-Mug_of_TeaBien que le chiffre exact ne soit pas si simple à déterminer, on estime que l’espèce humaine compte environ 10% de gauchers, pour 90% de droitiers…auxquels il faut bien sûr ajouter environ 1% d’ambidextres (oui, je sais, ça fait 101%).

Conséquence de tout ça : nous vivons dans un monde irrémédiablement fait pour les droitiers, comme en témoigne cette tasse avec l’anse à droite.

Seul un humain sur 10 est gaucher, donc : mais pourquoi une telle (dis-)proportion ? Si notre préférence manuelle était totalement le fruit du hasard, on s’attendrait plutôt à 50/50. Ou à l’opposé, ça n’aurait pas été surprenant qu’elle eut été la même pour tout le monde : tous droitiers, ou tous gauchers. Après tout nous avons tous le coeur à gauche et le foie à droite !

Mais 10% de gauchers, pourquoi ?

moby-dick-rockwell-kent-illusLe livre Moby Dick, publié par Hermann Melville en 1851, ne connut semble-t-il qu’un succès modeste lors de sa première parution. Ce n’est qu’après la Première Guerre mondiale – et plus de 20 ans après la mort de Melville – que le livre fut finalement acclamé par le public et la critique.

Moby Dick fait partie aujourd’hui des œuvres majeures de la littérature anglo-saxonne, et est considéré comme un livre unique, à la langue et au style bien particulier. L’alliance de la numérisation massive des livres et des techniques d’analyse de données permet aujourd’hui de comprendre pourquoi.

Combien avez-vous d’amis ? Attention, je n’ai pas dit «d’amis sur Facebook», je parle des vraies relations ! Je vous laisse faire le compte, mais d’après Robin Dunbar, probablement pas beaucoup plus que 150.

Dans les années 90, cet anthropologue a en effet suggéré que, chez l’homme comme chez les primates, la taille du cerveau impose une limite sur la taille maximale des groupes d’individus. Et tout ça en partant d’une question simple : à quoi nous sert un cerveau si gros ?