(Puisque vous êtes là, je vous invite à noter que l’URL du blog a changé !
N’hésitez pas à mettre à jour vos signets)

Il y a 10 ans jour pour jour, j’écrivais le premier billet de « Science étonnante » ! Un court texte dans lequel j’annonçais mes intentions, qui étaient à l’époque plutôt modestes. Et dans la foulée je publiais mon premier « vrai » billet consacré à l’ornithorynque ; j’y commentais en particulier une étude toute fraiche sur le séquençage de son génome.

En relisant ces deux billets avec 10 ans de recul, j’ai finalement l’impression d’être resté relativement fidèle à l’ambition, mais aussi à la manière de faire que j’avais imaginée.

Évidemment, à l’époque, jamais je n’aurais pensé en être là aujourd’hui ! Moi qui aurait déjà trouvé génial de toucher quelques dizaines de lecteurs — peut-être qui sait quelques centaines ? — je me retrouve aujourd’hui à la tête d’un nombre vertigineux de vues et d’abonnés. Et tout cela grâce à votre soutien à toutes et tous ! Merci infiniment à vous qui me lisez, m’écoutez et partagez mon travail !

Pour être honnête je ne comprends toujours pas ce succès, et je me demande chaque jour comment ce que je raconte peut intéresser autant de monde. 

La science est réputée être un sujet qui ne passionne pas le grand public. Les médias traditionnels (télé, presse) s’en sont débarrassé au maximum. Et moi par là-dessus, j’en fait un traitement que je considère malgré tout plutôt « aride »  (pour ne pas dire « chiant »). 

Je n’aurais jamais imaginé il y a 10 ans que le public potentiel pour une telle façon de raconter la science soit aussi vaste. C’est pour moi une immense chance, une grande fierté, et aussi bien sûr une immense responsabilité. Je vais m’efforcer de continuer avec autant d’entrain, et d’être à la hauteur !

Quelques mots sur la genèse

Une preuve amusante que jamais je n’aurais imaginé en arriver là (et que je ne n’en avais évidemment pas l’ambition), c’est que … quand même … entre nous … « Science étonnante » c’est franchement un nom merdique ! Eh oui à l’époque, je ne pensais pas trop au « marketing » ni au « branding ». D’ailleurs ce nom a été choisi en environ 30 secondes.

Voici l’histoire : au départ je voulais appeler mon blog « Étonnant, non ? », et terminer chacun de mes billets par cette phrase : « Étonnant, non? ». Référence à Pierre Desproges, bien sûr. Mais comme j’avais décidé de m’installer sur WordPress.com, et que j’ai découvert que le domaine correspondant était déjà pris (par ce site), j’ai dû trouver autre chose. Allez…va pour « Science étonnante » !

Donc je sais, et on me le dit souvent, ça n’est pas du tout accrocheur comme nom … mais il est trop tard pour changer !

Un point que j’aime à rappeler sur la genèse de ce projet, c’est que le passage sur Youtube (et la visibilité qui est allée avec) ne sont arrivés qu’après 4 ans de travail acharné sur ce blog. Quatre années à écrire chaque semaine un billet, et les centaines (un millier ?) d’heures de travail associées. Tout ça pour une visibilité qui, par les standards actuels, serait considérée comme bien faible.

Youtube est maintenant vu comme un endroit où le succès peut être facile et rapide. Les créateurs et créatrices (en vulgarisation comme ailleurs) se lancent maintenant avec la ferme ambition de « réussir », et rapidement. On en est même venus à utiliser le qualificatif de « petite chaîne » pour les chaînes avec moins de 10 000 abonnés. 10 000 quand même ! 

Donc vous qui souhaitez lancer quelque chose : allez-y, mais ne le faites pas « pour le succès »; faites-le parce que ça vous fait plaisir ! (Voir cette vidéo de Scilabus Plus, et de façon générale toute cette chaîne !) Travaillez de façon obstinée et passionnée, soyez patient, ne vous focalisez pas sur le fait d’atteindre une réussite chiffrée. Surtout que tout cela n’est finalement surtout qu’une affaire de chance. Mais le travail et la patience aident.

(Après techniquement la création de la chaine date de Janvier 2011, avec cette vidéo qui était là au départ pour illustrer un article de blog. Il y en a eu ensuite quelques autres comme celle-ci — admirez le style — ou celle-là

Quelques mots sur le style

Comme je le disais, en relisant mes premiers billets, je trouve qu’en 10 ans je n’ai pas tellement changé ma conception de la vulgarisation. Ou plutôt la façon dont moi, j’ambitionne de faire de la vulgarisation. Disons que je pense être resté fidèle au style que je m’étais fixé.

Quand j’ai commencé à bloguer, je me suis dit qu’il fallait que je me choisisse un type de public cible. Il est indispensable de faire ce choix : cela aide en particulier à fixer quelles sont les connaissances que je suppose pré-exister chez mes lectrices et lecteurs. 

A l’époque j’avais décidé que ma cible serait des personnes ayant des bases scientifiques de niveau lycée.  Donc bien sûr des lycéennes ou lycéens, mais aussi des gens ayant des restes ou un vague vernis scientifique de ce niveau. 

Aujourd’hui je constate évidemment que mon public va souvent au-delà : je reçois régulièrement des messages de gens plus jeunes, ou bien ayant suivi un cursus scolaire ou professionnel parfois très éloigné de la science. Des personnes qui prennent également du plaisir à m’écouter ou me lire.

J’en suis évidemment ravi, et je me demande souvent si je ne devrais pas essayer de faire aussi de la vulgarisation orientée vers un public plus jeune, ou un public n’ayant pas été beaucoup exposé à la science.

Ma fille m’a dit un jour que je devrais renommer ma chaîne « Science incompréhensible » et recréer une chaîne « Science étonnante » qui soit plus accessible, par exemple pour les collégiens. J’adorerais le faire, mais d’une part je manque de temps, et d’autre part je ne pense pas que je sois le meilleur pour faire un tel format. Donc ça n’arrivera probablement pas dans les 10 ans à venir !

Après peut-être qu’il faudrait renommer la chaîne « Science aride » ! Par « aride » je ne veux pas dire que je pense que ce que je raconte est incompréhensible, mais que cela demande un certain effort. Je ne sais pas si on peut dire que regarder une de mes vidéos ce soit « passer un bon moment ». 

Je vois plutôt ça comme une ascension : j’essaye de vraiment partir d’un socle de base qui inclut l’ensemble de mon public cible, ensuite ça grimpe, parfois la pente est forte, j’essaye de perdre le moins possible de mes grimpeurs. Et à la fin, le plaisir est dans le fait d’arriver au sommet, pas dans le « bon moment » qu’on a passé. 

Quelques mots sur les chiffres

Comme vous le savez, le succès est souvent regardé à travers le prisme des chiffres. En particulier sur Youtube, les fameux « abonnés ». Je trouve amusant qu’on se soit focalisés sur ce concept plutôt que sur les vues qui me paraissent bien plus intéressantes. C’est probablement une sorte de vision féodale de la chose, comme si via le système d’abonnement on « possédait » les personnes qui se sont abonnées ?

Comme j’aime à le rappeler, qu’est-ce qu’un(e) abonné(e) ? C’est une personne qui a décidé de vous consacrer environ 2 secondes de sa vie. Le temps qu’il faut pour cliquer sur le bouton rouge « S’abonner ». A côté de ça, qu’est-ce qu’une vue ? C’est le signe que quelqu’un a décidé de vous confier 10 ou 15 minutes de sa vie. De précieuses minutes de son temps de cerveau. Cela a à mon sens bien plus de valeur qu’un abonnement !

Quand moi je fais de la vulgarisation, ce qui m’intéresse n’est pas le succès pour lui-même, c’est l’impact que je peux avoir. Et les vues (et le temps de visionnage) sont une manière (imparfaite) de mesurer cet impact, bien mieux à mon sens que les fameux abonnés.

A ce jour, le temps de visionnage cumulé sur la chaîne est de 9,6 millions d’heures. J’en reste fasciné mais aussi terrorisé d’avoir la responsabilité de toutes ces heures de temps de cerveau que vous me confiez. J’essaye d’en faire bon usage ! (Bon après il faut aussi relativiser un tel chiffre, 10 millions d’heures ça doit correspondre en gros au temps de cerveau cumulé exposé à Camping 3.)

Sinon dans la case autocongratulation, je reste aussi très fier d’avoir su gagner au cours de cette décennie la reconnaissance du monde académique. Beaucoup de chercheurs connaissent mon travail, et je reçois régulièrement des messages de félicitations sur les sujets que je traite, parfois par des spécialistes de la question ! Quand je contacte des chercheurs sur un sujet donné pour leur poser une question, je reçois presque systématiquement une réponse.

Le prix Jean Perrin que j’ai reçu en 2016 m’a surtout fait plaisir car je pense qu’il a montré que le monde académique était prêt à reconnaître et accepter Youtube comme un média respectable pour diffuser la connaissance scientifique. 

Et cerise sur le gâteau, j’ai reçu également plusieurs fois de chauds compliments de chercheurs qui sont des références mondiales dans leur domaine, et qui étaient des légendes pour moi…ça fait toujours quelque chose !

Quelques mots sur la suite

J’imagine que dans un billet de ce genre, il faut parler un peu de ce qu’il va se passer par la suite…mais j’avoue que je n’en sais rien ! J’ai de belles idées de sujets pour les 4-5 prochaines vidéos, mais je ne réfléchis pas forcément plus loin. 

Donc pas de grande annonce ! Je continuerai à faire ce que je fais, sans pression et avec passion, et probablement avec le même style. Les prochaines vidéos seront assez riches, mais je me fais très plaisir en les créant, j’espère que cela vous intéressera tout autant que moi !

Une chose que j’aimerais essayer de faire tout de même, c’est de bloguer plus. Je ne me sers pas assez de cet outil au-delà de ce que je fais pour les vidéos, et je pense que je devrais m’y remettre. 

J’ai souvent des idées de choses à partager, pour lesquelles je me dis que ça ne justifie probablement pas une vidéo, mais que j’aimerais quand même raconter. Ou bien que la forme écrite est plus adaptée. Ou encore que je n’y vois pas moi-même assez clair et que ce serait utile de me forcer à éclaircir la compréhension que j’en ai. Et peut-être, qui sait, avoir un débat constructif dans l’espace commentaires, oui ça existe encore !

J’espère que j’arriverai à tenir cette ambition d’écrire plus ici. Je pense que ça va aussi passer par une refonte de ce blog. Et d’ailleurs une chose qui devrait m’aider et m’inciter à plus bloguer, c’est que  j’ai décidé il y a déjà quelques temps d’arrêter au maximum d’utiliser Twitter. D’ailleurs il faut qu’on en parle.

Quelques mots sur Twitter

Je suis de moins en moins à l’aise avec ce que Twitter est devenu, et à partir de maintenant je n’y viendrai plus que de façon exceptionnelle, pour venir annoncer la sortie d’un billet ou d’une vidéo (car j’imagine que certains me suivent pour cette raison.)

En tant que lecteur, Twitter m’a déjà pris bien trop de temps pour un résultat qui n’est plus du tout proportionné à ce que j’en retire. J’ai comme beaucoup une forme d’addiction (légère ?) à Twitter, et je le regrette. Je le vois maintenant comme une perte de temps. J’ai envie de passer plus de temps à lire des billets de blogs, des articles de journaux.

Et en tant que « créateur de contenu », Twitter ne m’apparait plus comme un moyen de communication efficace et pertinent. Je crois que je n’ai finalement rien à y dire qui soit à la fois intéressant et adapté à ce mode de communication. Si j’estime avoir quelque chose de pertinent à raconter, je le raconterai ici, sur ce blog; pas dans un de ces maudits « threads ».

J’ai ma petite théorie (en partie empiriquement testable) sur ce qui explique la dérive de Twitter vers ce havre de haine et de toxicité qu’il est devenu. 

Si je me souviens bien, j’ai dû commencer à l’utiliser vers fin 2010, quand j’ai lancé le blog. A l’époque la limite était à 140 caractères, le RT était « manuel » et les threads n’existaient pas.

En conséquence, Twitter était un outil qui servait quasi-exclusivement à partager des liens. En 140 caractères, tu ne peux rien dire. Donc tu partages un lien vers un truc qui t’a plu, interpellé, fait réfléchir. Twitter était pour moi une sorte de « hub de curation », un bon moyen pour m’informer et m’ouvrir à plein de contenu.

J’ai le sentiment qu’à l’époque, probablement 90% des tweets comportaient un lien. (On doit pouvoir retrouver une base de tweets représentatifs de l’époque pour tester cette hypothèse). Je crois d’ailleurs que c’est un usage qui avait surpris les créateurs de Twitter. Ces derniers n’avaient pas anticipé que leur réseau social serait dans l’immense majorité utilisé comme un outil de partage de liens.

Et puis j’ai l’impression que plusieurs changements structurels ont complètement modifié l’usage de Twitter. Aujourd’hui, ça n’est qu’une très faible proportion de ma tweetline qui sert à partager des liens. (A nouveau, on doit pouvoir mesurer ça)

Je pense qu’on peut assez précisément dater la transition : avec le passage à 280 caractères. En 280 caractères, tu peux commencer à articuler un embryon de pensée, et essayer de dire quelque chose, exprimer une opinion sans besoin de référencer un texte externe. A cela s’est ajoutée la diabolique habitude des threads : maintenant Twitter est un outil de partage direct d’opinion saucissonnée, plutôt qu’un endroit pour lier du contenu externe (blogs, articles…)

Pourquoi lire des threads à coup de 280 caractères quand j’aurais pu lire un billet ? Un truc qui aurait été probablement bien mieux articulé, cohérent, lisible.

En plus cette compartimentalisation forcée en tweets de 280 caractères facilite le fait, pour les mauvais esprits, d’isoler et brocarder un passage qui ne plait pas en le coupant de ce qui l’entoure. C’est devenu bien plus facile de partir dans des échanges haineux en isolant des bouts d’arguments, plutôt que de considérer l’argumentation dans son ensemble. Twitter, c’est maintenant le règne de la punch line. De la forme sur le fond.

Tout cela est rendu encore plus toxique par une autre fonction diabolique : le RT avec commentaire. Dans le temps, si @A répondait à un tweet de @B, seuls les personnes qui suivaient les deux comptes voyaient cette réponse. Plus tard (je ne sais plus quand) tous les followers de @B ont eu la possibilité de voir la réponse de @A, ce qui n’est pas absurde.

Mais depuis plus récemment, même si vous suivez seulement @A et pas @B, Twitter peut vous dire « eh regardez, @A a répondu à @B ! ». Tout ça choisi aléatoirement par sa sainteté l’algorithme. 

Et maintenant c’est encore pire, grâce à la fonction « RT avec commentaire » : cela permet d’extraire et de brocarder un truc isolé en l’affichant à ses followers (mais pas à ceux du compte initial) de façon à ce que vos semblables viennent bien sûr abonder dans votre sens. Une vraie incitation au harcèlement, et un formidable catalyseur de bulle de filtre. J’en vois d’ailleurs qui utilisent systématiquement le « RT avec commentaire» en lieu de place d’une simple réponse, surtout quand cette réponse est une critique.

Bref, il me semble que derrière la dérive de Twitter, il y a des changements structurels opérés sur la plateforme (280 caractères, threads, RT avec commentaire). A nouveau pour confirmer ou infirmer ce sentiment, il me semble que l’on doit pouvoir facilement quantifier certaines choses, comme l’évolution au cours des années du % des tweets qui contiennent un lien.

Twitter, qui pour moi était au départ un outil d’ouverture formidable, est devenu aujourd’hui tout son contraire. Un endroit toxique, qui pousse à la fermeture et à la bulle de filtre.

Je lisais il y a quelques jours quelqu’un (pas sur Twitter) qui partageait un lien vers un article avec le commentaire suivant « Je ne suis pas forcément d’accord mais le point de vue est intéressant à entendre. » 

Ca m’a marqué : sur Twitter, plus jamais on ne lit une déclaration de ce genre ! Jamais personne ne partagerait un truc avec lequel il n’est pas d’accord, en soulignant que le point de vue est intéressant à entendre. Ce serait un appel à se faire défoncer ! Fini l’époque où on pouvait faire un « RT qui ne veut pas dire approbation ». (D’ailleurs même le fait de simplement « suivre » un compte peut nous être reproché, ou utilisé pour tirer des inférences et faire des procès d’intention.)

Bref, conclusion et bonne résolution de cette rentrée : j’arrête Twitter, du moins dans mon usage actuel. Je ne m’en servirai que pour signaler quand je sors quelque chose ailleurs (idéalement même, ce sera un bot qui fera le travail). Je me désabonnerai peut-être de tous les comptes que je suis, n’en prenez pas ombrage si vous êtes dedans ! Et si à votre tour vous voulez vous désabonner, cela me semblerait tout à fait légitime !

Mais à part ce petit changement, c’est reparti pour 10 ans !

110 Comments

  1. Bravo et merci. Du contenu intelligent, réfléchi, intéressant, didactique. J’imagine le travail monumental qu’il y a derrière tout ça.
    L’humanité devrait passer plus d’énergie à apprendre et moins à se taper dessus (sur Twitter entre autres) à coup d’arguments plus hormonaux que réfléchis, vous ne trouvez pas ?
    Vos publications et la revue « sciences et pseudo-sciences » devraient être remboursés par la sécu 😉

    Merci pour tout.

    • Bonjour, où se trouve le bouton pour s’abonner ? Mon temps est si précieux que devoir cliquer sur ce lien pour espérer y trouver une nouvelle publication m’est impossible ! Bonne journée
      P. S j’ai tout de même cliqué sur la case « prévenez-moi… article… E-mail ». On ne sait jamais

  2. Marquis Didier Reply

    Bon anniversaire 🎂

    Que la seconde décennie apporte autant de plaisir à vous et à vos lecteurs que la première !

    Pour ma part, je vous ai découvert par hasard par le lien entre mathématiques et musique. Universitaire à la retraite, j’ai commencé à gratter une guitare très récemment car je suis passionné par le jazz et la sonorité des guitaristes de jazz. Mais, déformation professionnelle oblige, j’ai besoin de comprendre ce que je fais. Récemment, je me suis intéressé au tonnetz. Quel bel outil! Je suis certain que vous en feriez un très bon sujet.

    Continuez à exprimer votre talent au profit de tous, je vous en remercie sincèrement.

    Bien cordialement,

    Didier Marquis

    >

    • Hello David
      Serais tu partant pour un entretien sur notre chaîne : Les amis des sciences que nous venons de créer ?
      Nous avons eu Gérald Bronner récemment mais aussi Richard Monvoisin, Nicolas Gauvrit, Guillaume Lecointre…
      a très bientôt j’espère
      Sebastien

    • Ah oui on avait brièvement évoqué le tonnetz dans cette vidéo, mais le tore ça commençait à faire velu pour cet épisode !

  3. Jean-Philippe Reply

    Bonjour David,
    Cela fait maintenant un an à peu près que je te suis sur youtube et que j’apprécie le contenu et le ton de tes vidéos. Quand j’étais jeune, il y avait Science & Vie, la seule revue de vulgarisation scientifique. Et c’était de la vulgarisation, c’est à dire quelque chose d’accessible au vulgum pecus. Je n’ai pas de culture scientifique particulière mais je ‘comprenais’ presque tout, en tout cas la substance. Une fabuleuse palette de découvertes. Tout ça, c’est fini depuis longtemps. Lorsque je suis tombé sur tes vidéos, elles m’ont projeté 40 ans en arrière. Enfin quelqu’un qui semblait à nouveau se mettre à la place de ses auditeurs/lecteurs. J’ai retrouvé ce goût de la découverte de choses un peu techniques mais globalement compréhensibles. Je pense que la clarté de tes exposés vient, en partie, du plaisir qu’on sent que tu éprouves à expliquer le plus clairement possible ces concepts parfois compliqués Merci donc à toi pour m’avoir rajeuni le cerveau et pour ton énorme travail. Bonne continuation pour ces 10 prochaines années !

  4. Longue vie à Science Aride, qui n’a pas pris une ride ! J’ai hâte de voir apparaître tes nouveaux contenus, même si je reconnaît que le format vidéo est plus appétant.

    Ton analyse de l’évolution de Twitter est intéressante ! Ou comment des mécanismes a priori neutres sous-tendent des comportements. Ça mériterait d’être creusé. Peut-être avec Mehdi Moussaïd ? 😉

    • Ah mais oui !! Je suis sûr que Mehdi pourrait faire une partie des analyses que j’évoque !

  5. Olivier Bailleux Reply

    Il y a un certain temps, tu avais publié pendant quelques minutes un tweet dans lequel tu déconseillais, avec une phrase choc, aux jeunes faisant des études scientifique une orientation professionnelle vers le métier de chercheur. Pour des raisons que je pouvais parfaitement deviner, étant moi-même enseignant-chercheur et témoin de l’évolution du métier au cours des 20 dernières années…
    Tu avais dit que tu reviendrais sur le sujet, mais tu ne l’a jamais fait. L’envisages-tu encore ?

    • Oui, tweet qui m’avait valu une volée de « scuds » et qui m’a convaincu de ne plus m’exprimer sur les sujets ESR. Dommage 🙁
      En même temps, si j’avais blogué plutôt que tweeté, le propos aurait été plus clair, moins abrupt, et plus audible !

  6. Qu est ce que je comprend ta position…. Mais arrêter Tweeter est ce que c est pas prendre le risque de s isoler ? Bref en tout cas merci pour ces 10 années de ce super travail et d être toujours aussi humble (c est même fascinant !!)

    • Je continuerai à partager mes contributions, et peut-être à suivre l’actualité via un autre compte ?

    • Salut David,
      Lecteur silencieux de ce blog, je passe toujours un *bon moment* devant tes vidéos.

      Je crois qu’on ne se debarasse jamais totalement de cette idée que ce que l’on raconte est chiant, et c’est peut-être même une bonne chose pour veiller à ce que ça n’arrive pas, mais moi je trouve au contraire que tu arrives brillamment à rendre des sujets techniques et arides beaucoup plus ludiques, sans transiger sur la rigueur ! Pour ça, et depuis toutes ces années, bravo et merci d’être resté fidèle à tes valeurs et d’avoir autant apporté 🙂

      Pour info, je mentionne l’existence de Mastodon, une alternative libre, décentralisée et fédérée à Twitter, qui par nature ne comporte pas les mêmes mécanismes de viralité. Tu peux peux être l’utiliser à la marge, certains créateurs sont déjà dessus!

  7. Bonjour
    Bravo pour ces excellentes publications.
    Fėru de sciences depuis toujours, j’aurais aimé y faire carrière mais il y a 60 ans apprendre sans accompagnement n’était pas facile.
    Aujourd’hui je suis tes vidéos avec assiduité,
    Un vrai plaisir de t’entendre exprimer avec aisance des sujets aussi complexes.
    J’ai trouvé enfin un vulgarisateur plein de pédagogie.
    Merci David.

  8. Alors David…
    comment dire ?
    Aride ? Oui, ça peut arriver, mais « chiant » certainement pas, jamais !
    Je lis « Science et vie » depuis bientôt 50 ans (47 en vrai) et vous me faites exactement le même effet à chaque fois, après chaque vidéo, je me sens juste un peu moins… con ! Mais je ne prétends pas tout comprendre, le niveau lycée me paraît souvent outrepassé, il est vrai que le mien (de lycée) est si loin.
    Mais surtout, en travaillant sur les sous-titres, j’ai forcément écouté chacune jusqu’à 4 ou 5 fois sans m’en lasser, ce qui est, comme pour les bons films, la preuve que c’est très bien fait.
    Donc, on en reprend pour dix ans avec bonheur.
    Amicalement
    (Pour Twitter, moi j’ai renoncé depuis longtemps, ce n’est pas un hasard si c’est l’outil privilégié de Trump)

  9. Bonjour, et merci pour tout le contenu que vous produisez, et sa qualité. Sans m’étendre en félicitations…je ne pense que du bien de cette chaine, qui est la première chaîne que j’ai commencé à suivre sur YouTube.
    Comme vous avez précisé ne pas voir + loin que les 4-5 prochains sujets, j’aimerais faire une suggestion de contenu, pour la simple raison qu’il y a un billet (en anglais) qui fait parti des articles les + fascinant qu’il m’ait été donné de lire, et que j’aimerais énormément voir le sujet traité en français…. Pour le plaisir de savoir de savoir qu’il aura touché des francophones non-anglophones, et pour le voir « à la sauce Science Étonnante ».
    Voici l’article : https://waitbutwhy.com/2014/05/fermi-paradox.html
    J’ai notament adoré qu’il aborde de manière très exhaustives un grand nombre d’hypothèses, en parvenant à ne jamais donner ses convictions propres, et on en a tous sur le sujet! Mais je n’en dit pas plus et vous laisse le découvrir.
    Merci pour votre travail.
    Arthur

    • Ah oui, le paradoxe de Fermi ! Il est sur ma (longue) liste de sujets potentiels. J’ai déjà lu le billet de Wait But Why et il est excellent !

  10. Merci pour votre billet, très instructif (comme toujours)

    J’apprécie (enfin) un auteur qui privilégie le fond mais utilise les outils traitant de la forme pour le rendre le plus accessible possible ! Je suis relativement nouveau et avais initialement été passionné par votre vidéo « Comment les avions volent-ils » mais c’est celle concernant les Bitcoins qui a entraîné ma complète adhésion : j’avais lu un certain nombre d’articles de revues (plus ou moins spécialisées) et… n’avais rien compris (… et à chaque fois, en plus !)
    Outre l’aspect de rendre les sujets accessibles, vos vidéos semblent vraiment aller « au fond des choses » – Elles deviennent alors pour moi, compte tenu de ma précédente remarque, des références (à ce sujet, une base de données de vos productions existe-elle ?)
    Passer un bon moment ? Bien sûr ! Mais je m’accroche aussi – Je n’ai jamais vu une seule de vos vidéos, sans avoir fait de nombreux retours en arrière ! Je prends même des notes ! Je double facilement le temps de la vidéo, je les fais connaître (ex : la série « Crétin de cerveau » !). Et le plaisir intellectuel ? Le plaisir d’apprendre ? Bien sûr qu’il existe encore (ouf) !
    Heureusement que vous dites ne pas envisager de changer de format ; les craintes que j’aurais pu avoir sont de deux ordres :
    1) les glissements vers l’ « esthétisme » au détriment du fond.. Des vidéos commençant par une musique invraisemblable avec des images qui vont dans tous les sens.. Le simple & clair est toujours le plus difficile à faire !
    2) Le glissement vers le « vedettariat » : juste un exemple – Il y avait une émission de vulgarisation à la télé « C’est pas sorcier » qui était destiné aux plus jeunes. J’aimais bien au début – En y repensant, il y avait des points communs avec ce que vous faites (souci d’expliquer des phénomènes de physique amusante, adapté à un jeune public – imposant parfois quelques « approximations » – mais bon, etc.) Cette émission avait eu du succès mais, tombant récemment dessus par hasard, j’ai vu le présentateur déguisé en cosmonaute, disant son ressenti ou quelque chose dans le genre. etc. Bref, c’était la fin…

    Encore merci pour ce que vous faites !

    • Je suis ravi que mon format vous convienne. Je réfléchis souvent à comment le rendre « plus actif » pour le spectateur. Si vous prenez déjà des notes alors c’est parfait !

  11. fh statetcarto Reply

    Ce qui plaît en vous, c’est d’abord votre modestie, votre curiosité, et le travail gigantesque que vous faites sur chacun des sujets que vous choisissez! Vous donnez beaucoup, sans compter, sans rien attendre d’autre que le plaisir de partager, et c’est devenu très rare! Sachez que vous apportez beaucoup, et que ceux qui vous suivent le font par plaisir, et en ressortent grandis! Merci, et bonnes suites! François Hamet Géographe-urbaniste, intelligence et stratégie territoriale fh_statetcarto@hotmail.com / 0698457386

    ________________________________

  12. Je télécharge tous vos billets et vidéos . J’ai loisir de les relire quand je veux et bien que n’ayant pas un niveau scientifique exceptionnel tous m’intéressent. Rien de mieux pour s’ouvrir l’esprit . Bravo pour votre éclectisme ! rien n’échappe à votre sagacité . Continuez à nous étonner . Merci .pour ces bons moments (les commentaires aussi peuvent être instructifs ! ).

  13. Merci pour tout le travail que tu accomplis, toujours un grand et vrai plaisir de voir tes vidéos.
    Concernant le nbre de vues vs le nbre d’abonnés, j’ai mis du temps avant de passer le cap d’être inscrite sur youtube/google car je ne voulais pas que mon profil et tous mes choix soient fichés et algorythmés, notamment pour rester libre de mes recherches 🙂 Mais comme l’investissement des vidéastes comme toi n’acquiert une reconnaissance de Youtube qu’en grande partie à partir des likes/abonnements, j’ai fini par m’inscrire. Ce frein est peut-être celui d’autres personnes et explique la différence vues/abonnement. Et finalement la démarche de « s’abonner » est bien plus réfléchie que les 2 secondes que tu décris. 😉
    Bises

    • Oui peut-être que j’exagère 🙂 Personnellement je suis abonné à plein de chaines que je ne regarde pas forcément.
      Statistiques à verser au dossier : je crois que sur ma chaine, c’est entre 1/3 et 1/2 des vues qui sont réalisées par « les abonné(e)s »

  14. Bonjour David,

    Ton choix de faire des vidéos qui vulgarisent et parlent à tout le monde, et de les coupler à un billet de blog pour ceux qui veulent ouvrir le capot et mettre les mains dans le cambouis est excellent ! Grâce à ça, tu parles à un public diversifié, et tu ne tombes ni dans l’à-peu-près nécessaire à la vulgarisation à outrance, ni dans le public de niche.
    Longue vie à ton blog et à tes vidéos si intéressantes et si pertinentes !

    PS: Je t’ai encore recommandé il y a peu à un collègue de bureau. Je t’ai découvert grâce à mes recherches, de proche en proche, sur les biais cognitifs, j’ai adoré ta mini-chaîne «crétin de cerveau». (). As-tu prévu de la faire évoluer ?

    • Merci pour les compliments et les recommandations !
      Pour « Crétin de cerveau », j’ai l’impression d’avoir fait à peu près le tour de ce que je voulais en dire. Mais il faudrait que je trouve un moyen de reprendre d’une façon différente !

  15. Bonjour,

    Je pense qu’une des raisons du succès de la chaîne est que le contenu est vu en profondeur.

    Beaucoup de vidéo de vulgarisation scientifiques sont « trop simplifiées » et sont beaucoup plus dans le ludique que dans l’apport d’information. Ils ne font qu’effleurer une notion, ça reste simple et cool, parfois un peu trop sensationnel mais au final on n’apprend pas grand chose, on reste trop dans le spectacle.

    • Merci ! Oui j’essaye de trouver une balance entre accessibilité et profondeur…pas toujours simple et parfois je pèche d’un côté ou de l’autre !

  16. Je télécharge toutes les vidéos et le blog pour les lire à loisir . Je n’ai pas un niveau exceptionnel en sciences mais voici un contenu qui me fascine et vos billets donnent vraiment à réfléchir . Rien de tel pour ouvrir l’esprit . Je peux même clouer le bec à mon petit-fils ! Je découvre tant de sujets passionnants . Continuez et merci de tout cœur . Merci aussi aux internautes avec leurs commentaires souvent instructifs !! Que du plaisir !

  17. Bonjour David,

    Tout d’abord: « Un p’tit beurre des touyoux à ce blog » que j’avoue n’avoir lu qu’une fois ou l’autre pour « approfondir » une vidéo après l’avoir vue parfois plus d’une fois (j’y reviendrai).

    C’est mon fils, 16 ans à l’époque, qui m’a parlé de votre chaîne de vulgarisation, d’abord à propos de la vidéo sur la théorie des cordes, puis sur celle du libre arbitre. Depuis, lui comme moi (30 ans de différence), on vous suit avec intérêt, bonheur et plaisir.

    Votre style que je trouve détendu, bienveillant, positif me permet de vous suivre jusqu’au bout, même sur des sujets comme celui de la théorie des cordes (dont j’ignorais tout) qui était assez aride (pour reprendre votre terminologie).
    En fait, je ne m’inquiète pas de ne pas tout comprendre directement. Je ne me sent ni bête, ni largué. Je me laisse simplement emporter par vos explications et je laisse les informations faire leur chemin dans ma tête. Souvent, je reviens voir la vidéo quelques temps plus tard et j’en comprend un peu plus, voir j’y reviens après une autre vidéo sur le même thème (ex: mécanique quantique). Et de vidéo en vidéo sur le sujet, se construit une forme de compréhension globale, les choses se lient et s’articulent les unes aux autres, certains détails se font plus « clairs ». Je suis maintenant, grâce à vous, capable d’appréhender des articles plus ardus (ex: publication du CERN), même si je ne prétends pas réellement « comprendre » suffisamment au point de pouvoir réexpliquer les choses comme vous le faites. Je ne sais pas si je suis très clair.
    Vous avez donc ouvert, pour moi, une dimension de connaissance à part entière et je ne pourrais jamais vous remercier assez pour ça. Et je trouve que le temps de cerveau que j’y ai mis est un « investissement » tout à fait rentable. 😉

    Dans les autres vidéos, il y a celles qui sont un peu dérangeantes, comme celle sur le libre arbitre qui oblige à revoir ses croyances et présupposé ou les anecdotes scientifiques qui sont amusantes à savoir, à comprendre.
    Bref, chacune de vos vidéos est un vrai plaisir.

    En ce qui concerne mon fils, je sais que vous avez solidement dépoussiéré le fait d’être physicien, scientifique par votre image, jeune, cool, positive. Et je pense que ça lui a facilité le choix de ses études car il hésitait beaucoup à « s’enfermer » dans les sciences « durs ». Il est maintenant en polytech. Pour ça aussi, merci.

    Bref, je suis juste tout à fait ravi que malgré un emploi du temps que j’imagine assez chargé, vous ne pensiez pas à abandonner la chaîne car ce que vous apportez aux gens qui vous suivent, va bien au-delà des explications scientifiques.

    • Eh bien je suis ravi de plaire au père et au fils !
      Et non, je n’au aucune intention d’abandonner l’aventure 🙂

  18. Bravo David, et merci ! Je garde un grand souvenir de beaucoup te tes vidéos, celle du cancer, celle de la blockchain qui a vraiment tout éclairci sur ce buzzword nébuleux, et la série crétin de cerveau, qui permet de prendre conscience de ses faiblesses et de ses biais dans certaines situations.
    Aujourd’hui j’ajoute le blog à mes lectures.

    Bonne continuation !

    • J’en suis ravi, ces deux vidéos sont de bons exemples car il me semble avoir produit une approche originale qui correspondait à « ce que j’aurai aimé trouver ». Je suis content qu’elles vous aient plu !

  19. Quelle joie de savoir que vous rempiler pour 10 ans… Votre succès a certainement une petite part d’aléatoire (de chance) mais est essentiellement mérité car les vidéos sont super pédagogiques ( on imagine le gros boulot amont derrière), je vous trouve très sympathique, un bon dosage de texte, d’image, de vidéos et de parole…Et puis aussi des sujets intéressants, passionnants et puis aussi on sent que vous êtes une brute scientifique… ! Merci pour ce que vous nous apportez !

  20. Cimer pour tout, la zeubi <3.
    Plus sérieusement ne changez pas votre philosophie si vous n'en n'avez pas l'envie, les gens vous lisent, écoutent, regardent pour votre travail actuel.
    Quant au temps de visionnage, je pense que beaucoup regardent les vidéos plusieurs fois. C’est mon cas. Je pense qu'en moyenne j'ai du regarder 3 fois chaque vidéo (une seule fois pour certaines et je pense, bien 5,6 fois pour d'autres).
    Twitter n'est pas si important, beaucoup de gens n'ont pas 152 247 758 abonnements YT et regardent simplement leur onglet abonnement pour voir le nouveau contenu :). Après il y a les billets de blog où, il est vrai, c’est plus délicat. Personnellement je ne vous suit pas sur Twitter, tout comme je ne suis pas beaucoup de vidéastes. Je vois leurs nouvelles vidéos directement sur YT.
    BREF, bon courage pour tout, continuez de nous apprendre plein de choses \o

    • Merci, non en effet je n’ai pas l’intention de changer !
      De même, finalement les abonnements YT me vont bien pour avoir les nouvelles des créateurs, je pense me passer de Twitter pour cela 🙂

  21. Daniel Aubin Reply

    Bonjour

    Vos vidéos sont un vrai bonheur ! J’ai parfois du mal à tout comprendre ( la physique quantique not. … le concept d’espace-temps dépasse mes capacités 😂). En tout cas bravo, continuez surtout Merci Daniel P’tit commerçant

    Envoyé de mon iPhone

    >

    • Merci pour votre sympathique témoignage !! J’espère finir par vous convertir à la physique quantique ^^

  22. Merci de continuer à nous éclairer l’esprit et bon anniversaire ! Pas si étonnant d’ailleurs ce succès, je suppose que comme moi, beaucoup ont partagé les liens des vidéos (les vidéos sont plus abordables pour mon petit niveau !) qui nous interpellent. J’attends les nouvelles avec impatience…

    • Merci ! Plusieurs nouvelles vidéos sont en production, j’ai hâte de partager tout ça !

  23. Félicitations et joyeux anniversaire !

    Un des aspects que j’apprécie le plus sur ton blog et ta chaîne, c’est le choix des sujets : tu ne prends pas (ou pas toujours ;-)) des sujets « à la mode ». Ça a deux conséquences principales pour moi : d’une part, je ne suis pas capable de prédire ce dont tu vas parler dans la vidéo suivante et j’ai le plaisir de la surprise ; d’autre part, ce sont souvent des sujets qui n’ont pas été traités par 50 vidéastes avant toi, et ce sont en général des sujets sur lesquels je n’ai quasiment aucune connaissance donc j’ai véritablement le plaisir de la découverte. Un certain nombre de vidéastes qui font par ailleurs un excellent boulot de vulgarisation sont plus prévisibles dans leurs choix de sujets, et du coup moins intéressants à mon goût. Je trouve que tu es plutôt atypique de ce point de vue là parmi les youtubeurs, ce qui peut expliquer ton succès !

    Et puis accessoirement, quand je regarde une vidéo sur un sujet dont je suis (exceptionnellement !) très spécialiste, je ne trouve en général rien à critiquer : ça me convainc que ce que tu m’as raconté sur des sujets auxquels je ne connaissais rien était correct également !

    • J’avoue que sur le choix des sujets, je fais en fonction de mes envies, il y a assez peu de calcul 🙂
      Parfois ce sont des sujets originaux, parfois ultra-classiques, mais l’important est le plaisir que j’y prends !

      • Bon anniversaire donc et heureux de lire que vous en reprenez pour 10 ans 🙂
        Concernant le choix de sujets, un des facteurs d’intérêt et du succès selon moi est sa diversité en plus de la pédagogie que vous utilisez. Je comprends de plus parfaitement que votre « driver » premier soit le plaisir que VOUS avez a traiter le sujet. Néanmoins comment pourrait on un peu influencer vos choix? Il y a quelques années j’avais modestement échangé avec vous au sujet du boson de Higgs et la masse des particules élémentaires et vous aviez bien gentiment adressé un petit mot pour me dire que j’avais (bien modestement) suscité pour vous l’intérêt de clarifié ce sujet.
        Envisagez vous de mettre en place ou bien existe-t-il déjà un moyen de proposer des sujets ? sorte de boite au lettre avec titre du sujet et raison de le proposer par exemple.

        Dans tous les cas encore bravo et longue vie à Science Etonnante

  24. Bonjour David,
    Félicitations et merci pour le travail accompli.
    Quand vous dites que vous faites un traitement de la science « aride » (ou « chiant »), je ne suis pas trop d’accord. Je comprend ce que vous voulez dire, mais c’est pour moi quelque chose de positif et non pas négatif: dans un monde dominé par le divertissement permanent, vous voir traiter d’un sujet de manière posée, calme et précise est un véritable épanouissement pour moi (et beaucoup d’autres je pense).
    Contrairement à ce que vous dites ensuite dans le billet, non, il n’y a pas qu’une fois arrivé au sommet que nous prenons du plaisir! Je n’en peux plus des vidéos aux montages épileptiques qui sont devenus bien lassantes, au contraire de vos vidéos.
    Bref, merci pour tout ! 🙂

  25. Benjamin d'Ersu Reply

    Pour moi le mot aride ne convient pas. Je dirais plutôt que ta présentation est sobre. Et c’est une grande force !
    Pour moi ta grande force est la didactique (à ne pas confondre avec la pédagogie) dont tu fais preuve. C’est à dire le chemin suivi, l’articulation des savoirs pour aboutir à un objectif.
    C’est plus facile en etant sobre.
    Après toi ma chaîne de vulgarisation préférée est dirtybiology. Ce qu’il fait est excellent cependant même si sa maîtrise de la mise en scène est accrocheuse ça peut parfois être un écueil pour comprendre car ça peut être distrayant (au sens de perturbant)

  26. Je reprends les remerciements bien méritées pour le travail tétu et sympa et d’abord son utilité. Ensuite je reviens sur la demande d’Olivier Bayeux : en tant qu’acteur chercheur (en humanumérique) je me suis découvert reconnu comme chercheur « hors murs » (recherche et science citoyennes) par l’académie des sciences et le sommet (S7) de ses autres équivalents du G7. (note: le hors murs est une recherche à parité fr niveau avec l’institutionnel, l’universitaire, l’industriel, tandis que le « participatif » est celui maintenant assez bien reconnu et utilisé de millions de volontaires de coopération citoyenne aux recherches établies). Il se caractérise par la montée en niveau de formation de tous, la puissance et la disponibilité de l’aia (assistance IA) et l’accès accru à l’information scientifique). Il pose des problèmes d’éthique, de validation des résultats, de financement, de formation des jeunes à ce type de recherche, de coopération inter-recherches.

    Ceci vient donc avec des problématiques et des ouvertures d’intérêt commun excitantes. D’autant que le « HM » se caractérise aussi par son utilisation du numérique et donc de nouvelles pratiques, méthodologies, formats et interdisciplinarités : comme ce que vous faites. Pour info, j’en étudie le concept d’une fondation de la recherche hors murs (FRHM) pour entraide conceptuelle, outils numériques, assistance administrative, interdisciplinarité, abonnements regroupés, etc. et peut-être d’une thèse pour étudier son propre contexte : la coopération université-hors-murs qui commence.

  27. Tellement d’accord avec votre critique de ce qu’est devenu Twitter ! J’ai découvert et rejoint le nid il y a deux ans dans l’unique but de transcender le RSS, qui selon moi formait la quintessence de la bulle de filtres : pouvoir être informé à tout heure de l’actualité de ses sites préférés est jouissif, mais ne pouvoir être informé QUE par ces sites justement me donnait l’impression d’être enfermé dans une bulle, sans espoir de découvrir de nouveaux blogs, de nouvelles pépites peu connues ou capables de bouleverser ma vision du monde. Je rejoins Twitter, donc, naïvement tout excité par l’idée d’élargir mon horizon à coups de RT ; je commence à suivre tous les comptes de mon flux RSS, en découvre d’autres par sérendipité, suis même surpris d’y voir les plus obscurs après les avoir notés comme introuvables sur Google News, et je commence à RT, partager allègrement des liens, presque exclusivement, parfois une vidéo, en chantonnant que l’algorithme, voyant ce qui m’intéresse, allait me conseiller d’autres liens, d’autres sites, me faire sortir de Twitter et me faire voyager…

    Bon ben… ma joie est retombée quand j’ai vu que Twitter n’est que bruit. La pépite est enfouie dans le foin que postillonnent les comptes les plus bavards. Et Twitter est centré sur lui-même : le pourcentage de liens externes partagés dans ma timeline de plus de 200 comptes, voire plus de 300 à une époque, est maladivement faible ; l’algorithme ne cherche qu’à créer et alimenter la viralité, cherche plus à identifier les comptes individuels avec qui l’ont interagit le plus souvent qu’à comprendre le type, la forme et le sujet de contenus qui nous plaît. Facebook a au moins le mérite de prendre en compte le fait que l’on préfère liker des liens ou des vidéos, mais les autres problèmes de Facebook sont assez évidents : le fait qu’ils n’aient pas de mécanisme de RT développé nous enferme dans une plus grosse bulle de filtres encore, même si les groupes essayent de changer ça.

    N’existe-t’il donc pas un bon outil de découverte de liens ? J’ai l’impression d’avoir tout essayé : Flipboard aurait un algorithme et un concept satisfaisants s’il n’était pas porté sur la mise en avant de ses contenus internes (les articles publiés par les partenaires de Flipboard, les hashtags de Flipboard, les magazines de Flipboard…) au détriment des flux RSS que je ne vois jamais passer dans ma timeline. Sans compter le fait que, hum, on est trois sur Flipboard en France ou quoi ?
    Google News est porté sur les grands médias ; pas une mauvaise chose, mais impossible d’ajouter des flux RSS de blogs ou de médias non validés, curation non humaine et algorithme très restrictif.
    Linkedin : bête copie de Facebook.
    Reddit : très bon système d’upvotes, subreddits TRÈS variés, mais pas assez de contenu en français…

    Dépité, j’ai donc eu vent de votre billet par le biais du RSS… Retour à la case départ. Je me tiens régulièrement au courant des avancées algorithmiques de Twitter, car c’est l’outil qui a le plus de potentiel (les Topics, la section Explore, les Listes followables sont des pas dans la bonne direction et j’ai entendu qu’ils recrutent activement des ingénieurs en machine learning) et je mixte le tout avec un assemblage hétéroclite de subreddits et de groupes Facebook. À mes souhaits…

    • J’ai le même diagnostic, je retourne au RSS et j’espère arriver à me concentrer dessus plutôt que sur Cuicui 🙂

  28. Bon anniversaire donc !
    Et à propos de Tweeter, je n’ai jamais vraiment compris son utilité : en effet, avec 140 caractères, on ne pouvait pas dire grand chose de plus que sur un SMS (et dans ce cas quel intérêt de dire à la terre entière qu’on passera prendre le pain avant de rentrer à la maison), sinon, en effet, coller un lien vers un billet ou un site intéressant … Puis sa dérive vers du « 100% People » m’a définitivement fait dire que j’avais bien eu raison de ne pas ouvrir de compte Tweeter …

  29. Pour les prochaines dix années, je vous suggère de tenter de développer sur l’interaction et l’intrication quantique de la conscience, des intentions humaines avec ce que l’on vit (et avec les énergies d’ensemble et planétaires en disant venir la pluie, stop à un séisme, etc…, comme fait en fév. 69 à Rabat où j’étais Co-oh-paix-rend ») et du genre:
    – par chacune de mes pensées je suis entièrement responsable de mes retours vécus !
    Cela pourrait venir étayer mon constat personnel vécu de « vieux » qui tend à rajeunir en le disant possible à vélo y gagnant considérablement en endurance physique !
    A l’opposé du COVID-19, et par contre en PHASE avec LE Co-VIE DE… DITS NEUFS !

    Bons neurones vus « choisis à neuf » à vous…!
    Faut y croire, mieux qu’à gènes prétendus issus du fond des âges comme dans un article qui nous vend des « limites » issues de Neandertal (pas pire que Twitter, cette pseudo-science manipulatrice de la conscience libre et créatrice humaine ?)
    J.T.

  30. Bon anniversaire à Science Étonnante, alors !

    Je vous ai découvert il y a moins de six mois, sur youtube, et j’ai dévoré l’intégralité des vidéos de la chaîne, avant de découvrir le blog.

    Je ne trouve pas du tout aride votre façon de présenter les sujets que vous traitez, bien au contraire. Vous savez accrocher le spectateur, avec notamment de petites pointes d’humour savamment distillées (rares, mais toujours à propos).

    Continuez comme ça !

  31. Joyeux Anniversaire Sciences Étonnantes,

    Merci David.

    Je ne trouve pas le nom si nul que ça.
    Merci pour les dix années, c’est un véritable plaisir que d’accorder du temps disponible de cerveau à la chaine et le blog.
    Quand la cloche sonne, (souvent le vendredi) c’est tout de suite l’excitation. Que nous réserve David cette fois ci ? A chaque fois c’est une bonne surprise.
    Bravo pour le travail, le fond et la forme. J’apprécie également l’éventail des sujets proposés (physique, maths, informatique bio, psycho…), c’est souvent pour moi d’agréables surprises, parfois des thématiques dont je soupçonnais même pas l’existence, parfois cela corrige ce que je croyais connaitre à tort.

    Le niveau me convient, il faut parfois s’accrocher et cela vaut le coup à chaque fois et le billet de blog en complément est une bonne solution.

    Merci de nous permettre d’apprendre et peut être d’être un petit peu moins con.

    J’ai beaucoup parler de la chaine autour de moi (je suis loin de le faire pour toutes les chaines auxquelles je suis abonné).
    Sciences étonnantes est ma chaine préférée, elle est en tête du top 5.

    Recevez toute ma sincère gratitude.

    Yv.

  32. Bonjour M. Louapre,

    Merci pour ce billet que j’ai pris plaisir à lire.

    J’ai découvert votre chaîne par hasard sur YouTube, étant moi-même passionné des sciences. Et dès les premiers visionnages de vos vidéos j’ai accroché au concept que vous proposez.
    Je suit votre chaîne depuis le Cameroun (Afrique Centrale), ça fait déjà 2 ans et j’apprécie énormément ce que vous faites.

    Concernant l’utilisation de Twitter, je vous comprend tout à fait. Ce réseau est devenu un endroit où il y a beaucoup de personnes malveillantes, qui n’hésitent pas à mentir, dénigrer, juger sans fondements, discréditer parfois même sans raisons valables. Et je comprends que pour un esprit créatif comme le votre vous le considériez comme un espace toxique (ce qu’il risque finir par devenir).
    En tout cas il est pour l’instant encore un réseau utile, lorsqu’on sait ce qu’on recherche et qu’on a un minimum de respect envers les gens.

    Beaucoup de courage pour la suite, vous faites du beau travail de vulgarisation scientifique.

    Sadrack.

  33. Sébastien B Reply

    Bonjour David

    Mes deux blogs préférés, car les plus construits et donc source de connaissance et d’intelligence, ont tous les deux 10 ans ces mois ci. Coïncidence ? En tout cas, c’est le fruit d’une génération qui a su quoi faire de l’Internet de leur époque, avec passion et persévérance !

    J’aime beaucoup votre emploi du mot aride, que j’utilise parfois pour me sortir la tête de la science. Vos vidéos ne sont pas arides, car l’effort qu’elles demandent est bien souvent fécond d’une compréhension élargie des choses.

    Merci, et continuez à nous étonner avec de la science !

    Sébastien B.

      • Sébastien B. Reply

        Pas de concurrence, il s’agit d’un blog + chaine youtube sur la photographie, Apprendre-la-Photo.fr
        Même exigence, même persévérance, même impression d’avoir appris / compris quelque chose à chaque nouveau billet

  34. Faivre Sylvie Reply

    Un grand merci à vous pour ces heures passées à clarifier pour nous néophytes, toutes ces merveilles de l’univers, de l’infiniment grand à l’infiniment petit.
    Astronome amateur, passionnée d’aviation et …. de la théorie quantique à boucle….
    Je réécoute toujours avec plaisir et intérêt (en boucle) vos explications.
    Merci beaucoup, votre talent d’orateur n’a d’égal que votre très large compréhension de l’univers.
    Bonne continuation,
    Une inconditionnelle 😉

  35. 10 ans déjà, on va commencer à se tutoyer alors!
    J’avais découvert se blog via un lien dans le webinet de curiosité ( je cherchais à comprendre un truc flou que j’avais vu à l’école : la thermodynamique) puis après le passage sur youtube.
    Il faut continuer.

  36. Joyeux anniversaire à la chaîne !
    Merci pour toutes ces heures d’écriture/tournage/montage/etc !
    N’ayant pas fais d’études scientifiques et étant plutôt médiocre au lycée en la matière, vous faites partie des rares vulgarisateurs que je suis avec assiduité (avec Etienne Klein et Monsieur Phi entre autres).
    Encore merci pour ce que vous faites, pour ne pas être tombé dans le pur divertissement scientifique et de redonnez le goût de la curiosité aux néophytes comme moi 😉
    Je vous souhaite une bonne continuation, en attendant de vous lire ou de vous écouter.
    David Viguier

  37. Je m’associe à tous : félicitations pour ces 10 années de vulgarisation.
    C’est plaisant, efficace, et toujours juste … Continuer à m’étonner. Vos sujets sont revigorants et transpirent le plaisir communicatif que vous avez eu à les écrire.
    Je suis content d’apprendre que vous comptez revenir plus souvent sur le blog : j’apprécie beaucoup le format écrit, surtout quand vous l’utilisez pour approfondir un sujet. (Cela permet des synthèses facilement en copiant-collant les idées principales)
    Je vous suis assidument depuis 2013/14, lorsque je vous ai découvert au travers de votre billet sur la température ressentie. Un choc ! Vous aviez réussi à formuler mon ressenti contre cette vilaine température ressentie. Mais c’est aussi la qualité et l’approfondissement apportés par les commentaires de vos lecteurs qui m’a convaincu définitivement à vous suivre pas à pas.
    J’attends avec plaisir la suite… vous, vos blogs étonnants et toute la communauté.
    Merci à tous

    • Merci ! Oui je pense que le format écrit a malgré tout plein d’avantages pour plein de sujets…il faut que je me force à écrire 😉

  38. bolinocroustibat Reply

    Super ! Enchanté de voir que vous allez continuer tout en gardant la tête froide et sans faire de concessions pour conserver les chiffres d’audience que vous avez acquis – et c’est assez rare parmi les grosses chaînes sur YouTube pour être noté. Science étonnante est sans conteste ma chaîne préférée sur YouTube.
    Je pense que son succès est justement du à la faiblesse de l’offre de vulgarisation, en particulier de ce niveau intermédiaire, sur les autres médias (télévision, magazines, radio).
    Quant à Twitter, bien que j’estime en tirer beaucoup de fou-rires et de découvertes grâce au fait que je me désabonne systématiquement de tout compte qui rentre dans une polémique, je pense que je vais faire comme vous et arrêter pour cette rentrée.
    Bon courage pour la suite !

    • Merci ! Oui je reste étonné de l’offre (ou l’absence de celle-ci) sur les médias traditionnels…

  39. Je te trouve bien sévère avec toi-même, concernant le côté soi-disant « sévère », « aride », ou bien soi-disant « chiant » de ta chaîne.
    Ce n’est pas el cas, d’ailleurs le nombre de vues et d’abonnés en est la preuve.
    Ne te laisse pas influencer par quelques auto-promus as du marketing, et fais confiance à ton public qui aime ta fidélité à tes principes et à la rigueur intellectuelle et scientifique du contenu que tu nous offres, c’est ça qui fait ton succès, car j’estime que tu en as. Quant à la forme, si elle est quelque peu austère, elle ne manque pas d’humour et je peux te dire que si, on passe toujours un bon moment à regarder tes vidéos.
    La lecture des blogs est autre, c’est plus ardu, donne plus mal au crane mais on en ressort grandi et enrichi, alors, pas de quoi se priver.
    Alors, bon anniversaire et Merci !

  40. Merci et bravo pour ton travail!
    Quand je parle de ta chaîne à des gens, je dis souvent: « si tu n’as aucune connaissance en science, tu pourras quand même comprendre l’essentiel. Et si tu as bac+5 et que tu as suivi des cours sur le sujet de la vidéo, les 3/4 de la vidéo sont quand même un rappel intéressant et agréable à regarder, et tu apprends toujours des choses dans le dernier 1/4! »
    Ce que j’aime particulièrement dans ta chaîne, c’est que tu présentes vraiment la science comme une dynamique, et non comme une vérité figée comme on peut le voir ailleurs (enfin, c’est mon avis, mais j’ai l’impression que c’est une grosse difficulté dans le travail de vulgarisation).
    Je suis en thèse (en sciences) et j’attends toujours tes vidéos avec impatience, et je les revois régulièrement, même sur des sujets que je connais . Contrairement à ce que tu as l’air de penser, on peut réellement prendre du plaisir à les regarder 🙂

  41. J’adore regarder tes vidéos, je passe un bon moment du début à la fin et les sujets me sont souvent inconnus !

  42. Je pense que c’est l’occasion parfaite pour te remercier de toutes les vidéos alors ! Merci pour toutes ces explications même si la série crétin de cerveaux me manque un peu !
    Pour twitter j’ai le même probleme mais depuis la découverte de @astropierre et sa ligne éditoriale bienveillante sur twitter je me dis que c’est aussi aux utilisateurs de faire de ce réseau ce qu’ils veulent.

  43. Merci David pour tout ton travail et joyeux anniversaire !

    Quand je vois beaucoup de gens se demander si le contenu qu’il ou elle produit sera vu ou utilisé dans 10 ans ou plus, ou si ceux qui l’ont consommé s’en souviendront, je me dis personnellement que le tien, oui, on s’en souviendra et on l’utilisera encore.

    Concernant tes avis sur les moyens de communications et de distributions de ton contenu, je me demandais si tu envisageais de distribuer tes vidéos sur PeerTube ?

    Enfin, sache que lorsque je recommande un de tes articles ou une de tes vidéos à quelqu’un (qu’importe son statut ou ses activités), j’ai un retour quasi systématique (ce qui n’est vraiment pas le cas avec tout ce que je partage) et celui-ci est très positif.
    Puisqu’on m’a souvent remercié injustement pour cela, je te transmets tous ces mercis au cas où ils ne t’arrivent pas directement.

    Merci encore et bonne journée !

  44. temps de visionnaire ?
    Sinon bon anniversaire, toujours un plaisir quand tu sort quelque chose.

  45. Sébastien Morand Reply

    Bonjour,

    Tout d’abord merci de nous offrir vos réflexions et votre travail de vulgarisation. Abonné à votre chaine youtube, je suis également un lecteur de votre blog, média que j’apprécie, qui est malheureusement trop peu répandu pour les raisons que vous citez.

    Il y a peu de vulgarisateurs, voir de personnages publics qui mettent en avant le fond comme vous le faites. Également, il y a très peu de vulgarisateurs qui se permettent de considérer que leur public a un niveau « lycée » alors par pitié: continuez! Je pense ne pas être le seul à m’ennuyer voir vos comparses sans cesse rappeler les bases, je sais bien qu’il en faut pour tout le monde, et justement vous êtes apprécié d’une partie du public qui sans vous se trouverait bien orpheline.

    Qu’il est agréable de sentir que vous maîtrisez un sujet lors que vous nous le partagez! Ne cédez pas aux appels à la simplification à outrance! Je lis le billet de blog accompagnant chaque vidéo, parfois en en comprenant seulement la moitié, parfois bien moins… et j’apprécie ça. Je ne pense pas être le seul. La science, c’est aussi de la difficulté, il n’est pas mauvais de remettre cet aspect en avant à l’heure où il est bien facile de penser comprendre rapidement et facilement un sujet.

    Un lecteur assidu, normalement membre de la majorité silencieuse.

  46. Bravo David pour tout ton travail, ta chaîne, et toutes tes vidéos. Je me rends compte que je fais dorénavant plus souvent référence à tes vidéos qu’à des citations la Cité de la Peur, c’est dire si tu as changé mon spectre. J’utilise même ta conclusion de La Théorie des Jeux comme principe pour élever mon fils (mais pas que, je te rassure).
    Après m’être, comme toi, désolé de la désertion des médias pour le contenu scientifique (cristallisé pour moi quand E=M6 est passé de pseudo-scientifique à « conso»; et dire que j’ai participé à la coupe de robotique 😢), je me réjouis de voir que des créateurs de contenu sont là pour prendre la relève, avec un niveau ambitieux, et trouvent leur public. Alors longue vie à ton œuvre, et ton humilité en plus de ton talent est vraiment un signe que tu es un grand scientifique !

  47. Que de chemins parcourus ! Je te connais depuis 2011 si j’en juge mon premier commentaire, et j’ai pas vu le temps filer !
    Longue vie à toi ! Longue vie au blog ! Et maintenant, longue vie à ta chaîne !

  48. Hubert Houdoy Reply

    Bravo pour ces 10 ans et Viva pour les 10 suivants.
    Il me semble que le format de Twitter, comme la touche Forward du courrier électronique ont toujours appartenu, par nature, au monde de la rumeur. Que l’on passe de la rumeur « J’aime » (premier outil grand public) de Facebook à la manifestation de la haine n’est pas très surprenant.
    Merci de nous passionner encore longtemps.

  49. Je découvre un peu tard votre chaine, et mieux vaut tard que jamais. Cela fait quelques jours que je bouffe toutes vos vidéos et lis vos textes du blog. Vos efforts d’explication m’ont permis de comprendre enfin des concepts que j’aurais dû comprendre il y a 30 ans en prépa, en relativité et en physique quantique… En faisant ce que vous faites, vous mettez en évidence le problème de l’éducation qui, le plus souvent, échoue à transmettre le sens physique des choses. Merci, et j’espère que vous continuerez à partager vos connaissances de cette manière ! Et bien sûr, Bravo !

  50. David Abbet Chao Reply

    cher autre David,
    Je vous respecte et vous admire beaucoup pour votre génial travail de vulgarisation scientifique et je suis une personne difficilement impréssionable, pourtant il y a un point sur lequel vous avez vraiment tort !
    Comme hélas tous les Français, vous dites soixante-dix, quatre-vingt et quatre-vingt-dix. J’espère au moins que l’excellent scientifique que vous êtes a déjà eu des occasions de trouver cela bizarre, ridicule et même débile. Pourquoi selon cette logique ne dites-vous pas « Ma mère a trois-vingt-cinq ans. »? Une partie de la Belgique francophone dit octante au lieu de huitante, ce qui ne pose aucun problème; c’est une autre logique parfaitement compréhensible car éthymologiquement justifiée. Mais quatre-vingts etc. franchement… expliquez-moi où est la logique. Bien-sur ce n’est pas vous qui avez inventé la langue française, mais je me permet de vous dire que vous êtes complice de ces absurdités comptables par vos vidéos néanmoins excellentes. En Suisse romande (malheureusement pas à Genève ni chez d’autres Romands qui veulent se la péter) on dit en toute bonne logique soixante septante huitante et nonante, ce qui évite aussi beaucoup de confusions: quatre-vint-cinq peut signifier 4×25=100, 85 ou encore 4 20 5 en fait. Ne venez pas me dire que c’est la culture française qui l’impose (par une sorte d’endoctrinement soit dit en passant) car cela voudrait dire qu’il faudrait également admettre l’excision de la culture guinéenne (sans doute l’acte le plus atroce commis par des être soit disant humains). Bien entendu ce ne serait pas votre role de faire modifier cet illogisme franco-français, mais je pense que votre génie pourrait en faire une vidéo enrichissante.
    Merci d’avance de prendre le temp de réfléchir à cette problématique, plus importante qu’il n’y parait et je me réjouis de lire votre réponse éclairée.
    Un Lausannois qui vous veut du bien

  51. « Pourquoi lire des threads à coup de 280 caractères quand j’aurai pu lire un billet ? Un truc qui aurait été probablement bien mieux articulé, cohérent, lisible. »

    Que ça fait du bien de lire ce passage sur Twitter ! J’avais tenté de faire prendre conscience de ça avec un billet sur mon blog (j’avais tenté d’attirer ton attention dessus quand tu avais écrit un thread justement) mais avec la visibilité d’une nuit sans lune dans le brouillard qui est la mienne, c’était peine perdue.

    J’adhère aussi totalement à ton analyse sur le pourquoi c’est devenu ainsi, ça m’avait totalement échappé. Sûrement parceque je n’utilise pas Twitter autrement que comme flux RSS alternatif pour les choses qui n’en ont pas, justement. Je ne « discute » ni ne « débat » quasiment jamais sur Twitter, les peu de fois où c’est arrivé par le passé s’étant soldés par des procès d’intention.

    Les blogs sont morts, vive les blogs !

    Et bien sûr, bravo pour cette décennie de vulgarisation, ton succès est bien entendu dû à de la chance, mais cette chance, tu as eu les moyens de la saisir de part la qualité de tes productions !

  52. Bonjour David,
    tout d’abord bon anniv’ et mille compliments pour la qualité de ce blog. Je ne m’étendrai pas sur ce sujet, tes autres admirateurs ont déjà tout dit.

    Au passage, j’oserai suggérer que parmi les raisons du succès de ton blog , outre ses qualités intrinsèques, il y en a peut-être une particulière: le charme indéniable qui se dégage de ta personne; jeune, beau, sympathique et intellectuellement top-notch, que demander de plus (je suis un peu jaloux, je dois dire).

    Sur le fait que les sujets soient trop ou pas assez pointus, je crois que c’est entièrement relatif: par ex (du haut de mon vieux DEA en AI) le billet sur le deep learning m’a paru un peu simple et incomplet parce que je connais bien le sujet (et pourtant j’y ai appris 2-3 trucs), mais sur la gravité quantique à boucles je suis un ignoramus total.
    Il me semble que le plus important est qu’un sujet intéresse le lecteur, lui en procure une compréhension basique, et lui donne envie d’aller plus loin. Et sur ce point, c’est tout à fait réussi.

  53. Un véritable plaisir de vous lire depuis votre tout premier billet (je me souviens très bien de celui sur l’ornithorynque!!). je conseille souvent votre site à des collègues ou des étudiants même si, à titre personnel, je préfère la forme billet de blog au vlog, :). Au demeurant, votre réflexion sur twitter est pertinente et passionnante et je la partage pleinement.
    Bonne continuation,

  54. Un immense MERCI pour tout, David, cet anniversaire me donne l’occasion de te le dire !
    PS : il n’y a qu’une seule toute petite chose que j’ai repérée dans une de tes videos depuis 10 ans et qui m’ait réellement perturbé au regard de ce que tu dis plus haut:
    « A ce jour, le temps de visionnage cumulé sur la chaîne est de 9,6 millions d’heures. J’en reste fasciné mais aussi terrorisé d’avoir la responsabilité de toutes ces heures de temps de cerveau que vous me confiez. J’essaye d’en faire bon usage ! »
    Ce que j’ai trouvé comme étant détail vraiment perturbant à cet égard se situe dans le tout début d’une video de 2016 qui est initiée par ces mots de ta part ; « En France, on a la chance de …. »
    … voila, c’est dit, et surtout, continue bien à nous régaler ! encore merci !!!

  55. Merci beaucoup pour tout ce que vous faites, j’ai beaucoup appris en suivant votre chaîne.

  56. Calvin KOUDANBE Reply

    Bonsoir depuis la découverte de cette votre chaîne youtube, je suis super fan j’aime votre façon de traiter les sujets. J’ai une doléance : J’aimerais avoir votre livre « insolubres mais vraies » mais pas assez de moyens pour ça.

  57. Bravo! Excellente idée de reprendre et continuer le blog, j’aime les billets accompagnant les vidéos qui permettent d’explorer plus en profondeur les sujets. Bonne continuation 😉

  58. Quelqu'un qui passe par là Reply

    Si tu souhaites un véritable échange d’idées, informations etc. intéressantes, sans insultes, avec généralement de l’ouverture d’esprit, de la curiosité et de la culture, je te recommande chaudement Quora. Depuis que j’ai découvert ce réseau social il y a quelques mois, je me demande pourquoi je ne suis pas allé là auparavant. En un mot, Quora c’est un repère de Serdaigles. A contrario, j’ai « découvert » (bien sûr je connaissais avant, mais je « pratiquais » uniquement Facebook) Twitter il y a 1 ou 2 ans, au moment où c’était déjà dans sa forme actuelle si je comprends bien, et j’avoue que c’est très toxique et pas vraiment recommandable.
    Alors bien sûr, chaque réseau social a ses particularités et intérêts propres, et Quora a ses défauts, ses individus toxiques etc., mais ça reste largement au-dessus de Twitter.

  59. Merci pour votre travail, et continuez comme ça. C’est peut être ‘aride’ mais le fond est tellement intéressant et la forme propre qu’on est plongé dans vos explications du début à la fin (et si, on passe un bon moment!)

    Je me suis fait les mêmes réflexions concernant le nombre d’abonnés VS nombre de vues, et n’ai jamais compris pourquoi les youtubers insistaient tellement là-dessus. Ca fait plaisir d’avoir un avis similaire d’un vidéaste qui connait le milieu de youtube de l’intérieur.

    Quant à Twitter, je n’ai pas connu ses débuts y étant que depuis 1 an et demi, mais j’en suis globalement assez dégoûté pour toutes les raisons que vous exposez. J’ai malgré tout découvert quelques articles ou chaines youtube intéressants par des RT de gens que je suis… Il faudrait que tout le monde fasse comme vous : partager des articles ou vidéos, et non pas rentrer dans des débats stériles ou faire des threads alambiqués.

    • Je pense que l’histoire des abonnés, c’est que ca apporte plus de visionneurs réguliers. Une personne abonnée (si elle suit youtube souvent, comme moi par exemple ou je regarde très souvent mon fil d’abonnement) pourra voir les sorties de videos, alors qu’un non abonné ne pensera pas forcément à aller voir la chaine si de nouvelles videos sont sorties.

  60. Bonjour ! Bon anniversaire ! C’est pour moi toujours un plaisir de regarder les vidéos de science étonnante (je regarde plus que je lis ce blog, mais cela devrait changer)
    J’adore votre travail, les vidéos sont simples et bien vulgarisés. il m’arrive de ne pas tout comprendre car je n’ai pas forcément le niveau lycée général, mais pour moi c’est la meilleure chaine de vulgarisation scientifique que je connaisse. Continuez comme ça, c’est si rare du bon contenu intelligent !
    J’ai aussi lu vos deux livres chez flammarion ! J’espère qu’il y en aura d’autres ! Bonne continuation pour ces 10 prochaines années et toujours un plaisir de vous suivre !

  61. Andy Martins Reply

    Déjà, Joyeux anniversaire!!
    Je t’ai découvert au lycée, et je passais mes journées a regarder tes vidéos au lieu de travailler (oups), j’adore ce que tu fait et j’espère que tu vas continuer à poster pour encore dix ans!
    P.S.: Camping 3 totabilise environ 5 579 652,75 h de visionnages

  62. J’ai découvert vos vidéos et blog récemment, c’est vraiment très bien. Je suis ingé R&D dans le dispositif médical, j’ai donc une petite culture scientifique, ce qui me permet d’apprécier votre production.

  63. Cévéyanh Reply

    Bonjour David,

    Bon anniversaire pour les 10 ans de Science Etonnante ! 10 ans, c’est du chemin parcouru et du chemin qui a ouvert l’esprit à de nombreuses personnes. Ce nom trouvé à la « va-vite » est adéquate pour ma part car il est court et interpelle 😉 Nous savons que cela parle de science et le mot « étonnant » nous donne envie de savoir pourquoi elle l’est.

    Dans une vidéo sur youtube, une personne disait que la matière « histoire » est une matière la moins aimée à l’école. Pourtant une enquête (certe ancienne) avait été faite auprès des Terminal et ils considéraient que l’histoire était une matière importante. C’est déconcertant ! Peut-être que l’apprentissage à l’école ne permet pas de l’apprécier à sa juste valeur (faut dire, rabâcher des dates… 🙂 ). Je pense que pour la matière « science », c’est identique (faut dire, rabâcher des formules… :-P).

    Votre vulgarisation de la science a permis de mieux comprendre et/ou donner envie d’en savoir plus.

    Je vous souhaite une longue route de vulgarisation et plein de rencontres de curieux au passage. 🙂

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.